Illustration Illustration Illustration Illustration
Saison 5

« Nouveau départ »

(Septembre 2017 – Août 2018)

Les cinq saisons

Saison 5

La Fleur au Fusil

Spectacle : Mardi 20 novembre 2018
Avec la compagnie Théorème de Planck

Pris dans l’horreur de la Grande Guerre 14/18, une guerre industrielle, sans visage, qui détruit les hommes, les Poilus ordinaires de La Fleur au Fusil cherchent à tâtons les moyens d’en sortir vivants, inventant toutes sortes de stratégies pour désobéir et sauver un peu de leur humanité et de leur dignité. Sur scène, les personnages sont interprétés par un seul acteur, François Bourcier, comme s’ils étaient les mille et une facettes d’un même visage : celui du Poilu de 14/18.

La Fleur au Fusil est basée sur des témoignages historiques, sur des chroniques du front, autant de situations qui ont toutes été vécues par des hommes broyés par les mâchoires d’acier de la guerre.

Inventive et rythmée, la mise en scène entraîne le spectateur dans un voyage bouleversant au cœur de l’Histoire.

Auteur : Alain Guyard. Interprétation et mise en scène : François Bourcier. Lumières : Frédéric De Rougemont. Son : Philippe Latron.

L'Ensembre Sequenza 9.3 et le Choeur de Chambre du Québec

Dimanche 11 novembre 2018 

Hommage à la Paix : Extraits de la Messe d’André Caplet - Interprétés par 12 chanteuses solistes de l’Ensemble SEQUENZA 9.3 dirigées par Catherine Simonpietri.
André Caplet (1878-1925), compositeur contemporain et ami de Claude Debussy, a lui-même traversé la Grande Guerre en tant que soldat et en homme blessé qui ne survivra que 7 années après l’armistice. En 1919, il composa cette messe dite « Des petits de Saint-Eustache des Forêts », le nom du village qu’il habitait en Normandie. La version choisie est a cappella pour trois voix de femmes, image de l’arrière-front en attente d’un retour des soldats, d’un recueillement, de l’espoir d’un retour à la paix et à la communion entre les peuples.

Avec le concours d'Arras Photo Passion
Diffusion d’une séquence audiovisuelle numérique présentée par Arras Photo Passion intitulée « Les Colombes de Neuville ».

> Hôtel de Ville - Accès libre

En partenariat avec les villes Jumelées d'Arras : Ipswich, Herten et Oudenaarde…

Autour du 11 novembre, un temps fort, partagé avec nos villes jumelées, sera organisé. Basé sur les correspondances de soldats de toutes nationalités, cet échange permettra de revenir ensemble sur leur ressenti vis-à-vis de ce conflit, et leur désir de paix.

> N’hésitez pas à consulter, les sites : www.arras.fr et arras14-18.fr pour connaître le programme complet relatif à cette journée commémorative et nous vous attendons nombreux ! 


Aquarelles de Pierres Fournier de 1914

Exposition : Dimanche 11 novembre 2018


Le Capitaine Pierre Fournier, est un officier issu de St Cyr en 1901, affecté au 136ème Régiment d’Infanterie, régiment breton. Avec son régiment, il arrive sur le front d’Artois en février 1915 et s’installe dans les ruines d’Arras. Ami de l’artiste Mathurin Méheut, il met à profit son sens de l’observation et son don de dessinateur pour croquer sur le vif des scènes de la vie quotidienne du militaire engagé.
Ses aquarelles et dessins accompagnaient les lettres qu’il adressait à son épouse et montrent la vie dans les tranchées d’Artois en 1915, mais aussi les destructions de la ville. Redécouverte ré- cemment par ses descendants, dans des papiers de famille, ces documents sont un témoignage vivant et émouvant de ces terribles années de guerre.


> Hôtel de Ville - Place des Héros Accès libre à partir du 11 novembre

100ème anniversaire de l'Arministice 1914-1918

Commémoration : Dimanche 11 novembre 2018



La Ville d’Arras en collaboration avec les services de l’État, l’Éducation nationale, la Délégation Militaire Départementale du Pas-de-Calais et le Comité d’Entente des Anciens Combattants, Victimes de Guerre et Société Patriotique d’Arras vous donne rendez-vous à partir de 9 heures au Mémorial britannique afin de commémorer ensemble le 100ème anniversaire de la fin de la Grande Guerre.

Au programme de cette journée dédiée à la Paix :
• Dépôts de gerbes en hommage aux soldats morts pour la France,
• Lectures de témoignages par les enfants des établissements scolaires arrageois,
• Exposition de livres sur l’aéronautique ayant trait au Centenaire 1914-1918,
• Cérémonie de remise du symbole de la Paix par les jeunes des établissements scolaires d’Arras à M. Le Maire, Place des Héros.

> À partir de 8 h 55 au Mémorial Britannique, Boulevard du Général de Gaulle
Pour tout renseignement, n’hésitez pas à consulter le site de la Ville d’Arras. 

La Grande Veillée

Commémoration : Samedi 10 novembre 2018




À l’occasion du Centenaire de l’Armistice, l’Office de Tourisme Arras Pays d’Artois organise une grande veillée pour commémorer tous les soldats tombés sur notre territoire et au-delà pendant la Grande Guerre. Cet événement d’une ampleur unique aura lieu cet automne dans la nuit du 10 au 11 novembre.
L’idée est de rappeler que les soldats n’ont pas tous entendu les cloches sonner pour célébrer l’armistice. Le 10 novembre 1918, ils furent, des dizaines de milliers à vivre ce qui allait être la dernière veillée d’armes de la Grande Guerre.
En reprenant l’idée de la veillée, c’est tout le territoire de l’Artois qui va rendre hommage aux soldats qui connurent l’enfer du premier conflit mondial du 20e siècle.
Des ballons lumineux seront éclairés dans les principaux cimetières militaires et notamment au cimetière du Faubourg d’Amiens à Arras. Des bougies « tempête » seront également éclairées dans le site pour marquer la vivacité de notre souvenir et symboliser la paix.
Ce projet fondateur d’une ampleur unique ne pourra prendre forme sans le concours de tous les habitants et acteurs du territoire. 

> Pour plus d’informations ou pour participer à cet événement : lagrandeveillee.com

Arras et le Pas-de-Calais, entre Guerre et Paix

Exposition : Du samedi 29 septembre au mercredi 14 novembre 2018

Cette exposition organisée par l’Association généalogique du Pas-de-Calais, avec le concours des Archives départementales et de la ville d’Arras, propose un focus sur la population avant et après la guerre : qui étaient les Arrageois de 1911 ? Qui sont ceux demeurés ou arrivés en 1921 ?
La comparaison des recensements de l’époque, des arbres généalogiques, des reproductions de documents d’archives et des sources numériques montrent le Pas-de-Calais et son chef-lieu « entre guerre et paix », en lien avec le thème du 33e congrès international de généalogie et d’héraldique qui a lieu à Arras du 2 au 4 octobre 2018.
Un grand travail mené avec le concours de la Médiathèque Saint-Vaast et des Archives de la ville.

Renseignements : arras2018cigh.com

 

Extrait du recensement de population d’Arras de 1921
Collection communale
© Archives du Pas-de-Calais

" Faites la Paix "

Centenaire pour la Paix : Du mercredi 18 avril au dimanche 22 avril 2018



L’association « Centenaire pour la Paix » organisera, en avril prochain à Arras et sur l’ensemble du territoire, des événements grands public destinés, à la veille du 100ème anniversaire de la fin des conflits de cette 1ère guerre, à sensibiliser et à mobiliser tout un chacun autour de ces valeurs de Paix et de Fraternité.

Exposition itinérante intitulée « Il était une fois la Paix » en l’Hôtel de Ville d’Arras,

• Cycle de conférences sur le campus de l’Université Catholique de Lille

• Villages à thèmes implantés au sein de la Maison Diocésaine

Le point d’orgue de cette mobilisation : le dimanche 22 avril prochain !
Nous assisterons à la visite de nombreuses délégations étrangères, notamment issues des pays de la Commonwealth pour cette « journée mémoire » autour des cimetières militaires de l’Artois et l’organisation le dimanche 22 avril 2018 d’une chaîne humaine de 15 000 personnes reliant les cimetières militaires des anciens pays belligérants entre Neuville Saint-Vaast et la Nécropole nationale Française de Notre Dame de Lorette. 

> Arras et sur son territoire
Pour tout renseignement
Association « Centenaire pour la Paix »    
103 rue d’Amiens 62 000 ARRAS
faiteslapaix.org 03 21 21 40 93

La Bataille de Cambrai

Conférence : Mercredi 18 avril 2018



La Première Guerre mondiale fut une guerre industrielle propice à l’apparition d’innovations techniques. Parmi elles figurent les « tanks », ces chars d’assaut britanniques qui, à partir de 1916, prendront une place de plus en plus importante sur les champs de bataille de la Grande Guerre tels la Somme, Arras et surtout Cambrai où plus de 400 tanks participeront à cette première bataille de chars de l’histoire. A l’occasion de l’ouverture du musée « Cambrai Tank 1917 », Philippe Gorczynski, historien cambrésien et découvreur du tank de Flesquières, vous présente le rôle de ces monstres d’acier pendant la Bataille de Cambrai de novembre 1917. 

> À 18 h 30, Carrière Wellington, salle Thompson
Accès libre
Réservation auprès de l’Office de Tourisme au +33 (0)3 21 51 26 95
ou par e-mail à : contact@explorearras.com
Hôtel de Ville – Place des Héros – BP 40049
62001 Arras Cedex Fax : +33 (0)3 21 71 07 34
Site internet : explorearras.com Carrière Wellington, rue Arthur Delétoille - Arras

Les civils de la guerre

Conférence : Mardi 17 avril 2018
Pièce de théâtre présentée par les élèves de Saint-Joseph

Les collégiens et élémentaires proposent de mettre en scène la reconstruction de la Ville d’Arras et de sa population au lendemain de la fin guerre 1914-1918… Spectacle émouvant qui nous montre le talent et l’investissement des jeunes générations !

> À 19 h 30, Casino d’Arras
Renseignements auprès de l’établissement Saint-Joseph d’Arras

Le samedi 4 avril prochain pour la promotion du spectacle ! Rendez-vous Place des Héros, lors du Marché.


L'Adieu Aux Armes

Concert - Création : Dimanche 15 avril 2018


Commande de la ville d’Arras au compositeur Omar Yagoubi, « L’adieu aux armes » est une œuvre singulière par sa forme et son origine. C’est naturellement l’attentat de Sarajevo, considéré comme le point de départ de cette première guerre planétaire, qui introduit cette création.
La seconde partie est consacrée au chœur accompagné de guitare et piano sur un poème poignant de Guillaume Apollinaire
« Si je mourrais là-bas » écrit le 30 janvier 1915.
La troisième partie regroupe l’ensemble des cinq pupitres de l’orchestre. La vidéo tiendra un rôle important grâce à la réalisation des élèves en option Cinéma du Lycée Guy Mollet d’Arras.
Pour son auteur, cette composition consacre la mémoire familiale de grands-parents venus d’Algérie ou de Pologne arrivés soit en 1914 comme tirailleurs, soit peu après pour revitaliser le tissu économique français.
Avant ou après le concert, venez découvrir également, au Pôle Culturel Saint-Pierre, l’exposition sur les musiques en temps de guerre conçue par les élèves de culture musicale dans le cadre du projet inter-établissements Conservatoire d’Amiens / Conservatoire d’Arras intitulé « 1918 ».
Direction - Luc Bonnailie

> À 16 h, Casino d’Arras
Entrée gratuite sur réservation au Conservatoire 03 21 71 50 44

Bertrand DICALE

Conférence : Mercredi 11 avril 2018
Chansons sous la Grande Guerre


Célèbre chroniqueur sur France Info de « Ces chansons qui font l’actu », journaliste et auteur spécialiste des chansons françaises, Bertrand DICALE est notre invité le temps d’une confé- rence sur la chanson au temps de la Première Guerre Mondiale. Cette rencontre s’inscrit plus largement dans le projet « 1918 », organisé par les classes de culture musicale du conservatoire. Pour illustrer cette conférence, les classes de chant viendront prêter leurs voix pour nous faire entendre ce répertoire dont nous commémorons le centenaire.


> À 18 h 30, Cave du Casino Coordinateur / Franck Tourre
Entrée gratuite sur réservation au 03 21 71 50 44.

Le Portugal au Front : Visions d'artistes (1918-2018)

Du mardi 10 avril au lundi 7 mai 2018



Le 9 avril sera inaugurée au Musée des Beaux-Arts de la Ville d’Arras l’exposition « Le Portugal au Front : Visions d’Artistes (1918 – 2018) par Leurs Excellences Le Président de la République et le Premier Ministre du Portugal. Il s’agit d’une exposition organisée par l’Ambassade du Portugal en France, en collaboration avec le Centre Culturel Portugais à Paris et le Ministère de la Défense Nationale du Portugal et en partenariat avec la Ville d’Arras et la Mission Centenaire. L’exposition réunira 3 artistes portugais, recouvrant un siècle de création. Elle présentera 16 dessins du peintre-soldat Adriano Sousa Lopes, réalisés sur le front de bataille en 1918, 32 dessins d’Alexandre Conefrey datant de 2018 et une vidéo de Daniel Barroca de 2013. Évoquant l’effort de guerre portugais, notamment à partir d’images recueillies par des artistes contemporains dans des sources documentaires françaises et anglaises d’époque, l’exposition constitue ainsi, en soi, un véritable hommage aux combattants et un témoignage poignant des affres de la guerre.

> Musée des Beaux-Arts d’Arras
Accès libre, aux horaires d’ouverture du musée des Beaux-Arts d’Arras

LA JEUNESSE D’ARRAS ET LE PORTUGAL
Le service Jeunesse et la MICA (Maison de l’Initiative et de la Citoyenneté Arrageoise) ont noué d’étroites collaborations avec leurs homologues portugais… Diverses actions sont menées dans ce cadre et notamment des rencontres entre jeunes à Arras mais également à Lisbonne.

> Contact : Arnaud RIQUIER,
responsable du Service Citoyenneté et Animation Famille
03 21 50 51 56

Cérémonie de remise de l'ordre militaire portugais de la tour et de l'épée

Lundi 9 avril 2018

En juillet 1918, des troupes portugaises sont stationnées à Arras et reçoivent une formation de la part d’officiers britanniques. En souvenir de ce passage et de l’accueil réservé par les Arrageois, l’ordre de la Tour et de l’Épée, la plus haute distinction militaire du Portugal, est attribuée à la Ville en 1935. En l’Hôtel de Ville d’Arras, à 15 h, en présence de Marcelo REBELO de SOUSA, Président de la République du Portugal, de son 1er Ministre Antonio COSTA et de représentants du gouvernement français, sera reconstituée cette belle cérémonie qui nous transportera en 1935… Une cérémonie riche en émotions qui permettra de réaffirmer des liens forts qui unissent la Ville d’Arras et le Portugal. En retour, en 1953, à l’occasion de la visite d’une délégation d’anciens combattants portugais à Arras, la ville décerne le titre de citoyen d’honneur de la ville à deux anciens officiers commandant les troupes portugaises en 1918 : le Général FerreiraMartins et le Colonel Bento-Roma.

> À 15 h, Hôtel de Ville (sur invitation)
Rendez-vous sur le site arras14-18.fr ou sur le site de la ville d’Arras arras.fr

L’Ordre militaire de la Tour et de l’Épée de Valeur, Loyauté et Mérite est la plus haute distinction honorifique portugaise.
Elle est décernée pour des actes d’héroïsme ou pour récompenser des actes d’abnégation
et de sacrifice extraordinaires pour le Portugal ou l’humanité.

Sur les pas des soldats canadiens

Visite : Du lundi 9 au samedi 14 avril 2018

Une fois les grandes offensives allemandes du printemps 1918 stoppées, les alliés décident de reprendre l’initiative et prévoient plusieurs contre-offensives pour l’été. En préparation de celles prévues dans le secteur d’Arras, des troupes canadiennes sont cantonnées dans les souterrains de la ville. A l’occasion de cette visite guidée inédite de la Carrière Wellington, vous découvrirez les indices de la présence canadienne dans les tunnels d’Arras et le rôle joué par ces soldats au début des « Cents derniers jours ».  

> à 18 h 30, Carrière Wellington
Tarifs : 7 euros
Réservation obligatoire auprès de l’Office de Tourisme d’Arras +33 (0)3 21 51 26 95 
ou par e-mail à : contact@explorearras.com

100ème Anniversaire de la Bataille de la Lys

Lundi 9 avril 2018      


Tout d’abord neutre, le Portugal entre en guerre en mars 1916. Le Corps Expéditionnaire Portugais, plus de cinquante mille hommes durant toute la guerre, combat dans les tranchées du nord de la France d’avril 1917 à avril 1918. Le 9 avril 1918, Il est engagé dans les terribles combats de la Lys où il perd 7 800 hommes… Au cimetière militaire Portugais de Richebourg.

Cérémonie du Lever du jour : 101ème anniversaire de la Bataille d'Arras

Cérémonie : Lundi 9 avril 2018

9 avril 1917, 5 h 30 (heure anglaise) : 24 000 soldats surgirent des carrières souterraines pour livrer la fameuse Bataille d’Arras. 9 avril 2018, 6 h 30 (heure française) 101 ans plus tard, une cérémonie commémorative se tient à la Carrière Wellington, en hommage à toutes les nations combattantes de la Bataille d’Arras. Pour le 10e Anniversaire de l’ouverture de la Carrière Wellington, les invités d’honneur de la cérémonie seront les représentants des régiments britanniques ayant pris part à la Bataille d’Arras du 9 avril 1917. 

> À 6 h 30, Carrière Wellington, Mémorial de la Bataille d’Arras
La cérémonie est ouverte à tous.

 

Des artilleurs portugais reçoivent des instructions d’artilleurs
de la Royal Garrison Artillery sur un obusier de 9,2 pouces en action.
Arras, le 13 juillet 1918. © IWM (Q 7894).

Orchestre d'Harmonie de la Garde Républicaine

Concert : Dimanche 8 avril 2018



L’Orchestre de la Garde Républicaine, dont l’origine remonte à 1848, est composé de 120 musiciens professionnels issus des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Paris et de Lyon. De très nombreuses tournées ont affirmé son prestige dans le monde entier (Europe, Amérique, Asie…). Il se produira au Casino d’Arras en formation d’Orchestre d’Harmonie réunissant une soixantaine de musiciens. Au programme : Chostakovitch, Cosma, Debussy, Duruflé et Ibert.
Direction : Lieutenant-Colonel Sébastien BILLARD.
Soliste : David MAILLOT - Saxhorn.

> À 16 h, Casino d’Arras - Grand’Scène
Tarif individuel : 10 € / 6 €
Tarif groupe (dès 10 personnes) : 6 € la place
Placement libre Billetterie en ligne : casino-pharos.tickeasy.com (+ 0,81 € par billet)
Renseignements et PMR : 03 21 16 89 00

La deuxième Bataille d'Arras, Août-Septembre 1918

Conférence : Mercredi 4 avril 2018


Suite au succès de la contre-offensive d’Amiens le 8 août 1918, le Corps Expéditionnaire Canadien est transféré au sud-est d’Arras. Leur objectif : attaquer sur l’axe Arras-Cambrai et percer enfin la ligne Hindenburg. Les troupes canadiennes lancent plusieurs séries d’attaques dès le 26 août 1918. La conférence a pour sujet l’avancée du Corps Canadien au cours de cette deuxième Bataille d’Arras qui marque le début des 100 derniers jours de la Première Guerre mondiale, également appelés « les 100 jours du Canada ». 

> À 18 h 30, Carrière Wellington, salle Thompson
Accès libre

Avec le compositeur Omar Yagoubi

Rencontre publique : Mercredi 4 avril 2018

Les élèves des classes de culture musicale du Conservatoire mè- neront une interview publique du compositeur régional Omar Yagoubi. A travers plusieurs questions préparées, vous découvrirez comment a été composé « L’adieu aux armes », (cf. p 6) commande de la ville d’Arras, dans le cadre des commémorations du Centenaire 14-18. Vous comprendrez également l’histoire dans l’histoire, ce que le compositeur a mis de sa vie dans son œuvre. Une expé- rience extrêmement intéressante dans les coulisses d’une création.

> À 18 h 30, Médiathèque Saint-Vaast
Renseignements : Entrée gratuite sur réservation au Conservatoire au 03 21 71 50 44 - Médiathèque de l’Abbaye St Vaast

Arras, la grande reconstruction

Exposition : Du vendredi 23 mars au jeudi 10 mai 2018

La bataille d’Arras en avril 1917 éloigne quelque peu de la ville le bruit des canons. Le moral remonte chez les civils et la fin du conflit commence à devenir une hypothèse de plus en plus crédible. La ville martyre se trouve alors confrontée à une délicate question : 

Faut-il conserver les ruines ? Restaurer ou reconstruire ? La reconstruction d’Arras, entre 1919 et 1934, va renouveler totalement la physionomie de la ville : le plan d’alignement est réalisé. Faute d’avoir eu accès aux archives, les historiens écrivent que ce plan fut incontrôlé par la Municipalité et parcimonieux. Or, il n’en est rien. Même si les monuments historiques sont reconstruits « à l’identique », Arras a essentiellement épousé dans son centre-ville commerçant, en adoptant le style Art déco et le style international, la modernité du début du siècle dernier. 

> De 10 h à 18 h, Hôtel de Ville, salle Robespierre

Renseignements
Médiathèque d’Arras
au 03 21 71 62 91
Archives Municipales
au 03 21 50 50 50

La grande reconstruction (1919-1934) Arras, ville Nouvelle

Conférence : Vendredi 16 mars 2018 

Dans le cadre des commémorations de 2018 et de l’exposition « Arras, la grande reconstruction » (cf. p 4), Thierry DEHAY présente, lors de cette conférence et à travers des documents remarquables des archives communales, une ville, qui tout en préservant son histoire, a su se tourner vers l’avenir en se renouvelant et en devenant une ville innovante et moderne par ses décisions et ses choix, au lendemain de la guerre 14-18 (plan d’alignement / précurseur de la science naissance qu’était l’urbanisme / originalité de l’architecture arrageoise / recours à des matériaux et des professionnels précurseurs dans leur domaine. (cf. utilisation des bétons).

> De 16 h 30 à 18 h, Hôtel de Ville, Place des Héros, salle Robespierre

               

Les documents inédits  des archives municipales  (projection de nombreuses  photos et documents d’époque) par Thierry DEHAY.

 
Partage