Illustration Illustration Illustration Illustration
Saison 2

« Arras, ville martyre »

(

Septembre 2014 – août 2015

)

Arras, ville martyre

Saison 2

Arras, ville martyre

Le 21 octobre 1914, Arras devient l’une des villes martyres de France.

Le beffroi, symbole des libertés communales s’effondre au 69ème obus entraînant dans sa chute le fier lion d’Artois. Avec Reims, Soissons, Verdun, Ypres, Malines ou Louvain, Arras devient un symbole … celui de l’art martyr. Jusqu’en 1915, les multiples bombardements de la ville, les destructions de son patrimoine seront relayées dans la presse nationale, notamment sous la plume de Maurice Barrès …. Puis la ville martyre sombre dans l’oubli jusqu’à sa renaissance en 1919.

→ Saison 2 : Exposition : « Arras, ville martyre »
Octobre 2014janvier 2015

→ Saison 2 : Exposition : « Archéologie de la Grande Guerre »
Du 17 décembre 2014 à l’été 2015
Casino

L’office de tourisme d’Arras, en partenariat étroit avec la ville et notamment le service archéologique, entend proposer une exposition d’envergure nationale autour de l’archéologie de la Grande Guerre. Présentée à partir du 17 décembre 2014, soit cent ans jour pour jour après le lancement de la première Bataille d’Artois dans le secteur de Carency, cette exposition montrera jusqu’à l’été 2015 comment l’archéologie d’aujourd’hui et ses découvertes, contribuent à enrichir, à confirmer ou à infirmer, l’histoire de la Grande Guerre telle qu’on la connaît.

L’archéologie de la Grande Guerre apporte d’importantes précisions sur la vie quotidienne sur le front. Seront notamment abordés : les pratiques funéraires, les pratiques religieuses, l’alimentation sur le front, l’histoire des objets et l’artisanat de tranchées. Les découvertes récentes permettront aussi de retracer l’histoire de combattants au front. Autour de ces cinq thématiques, seront présentés les grands chantiers récents de fouilles archéologiques sur la ligne de front occidental.

→ Saison 2 : Exposition : « Affiche de la Grande Guerre »
De mai à juillet 2015

 
Partage